NOVABUILD : Visite du chantier du collège de Clisson

Monsieur Saillard présente le chantier de Clisson en modules Dhomino - Novabuild

Au programme

12h Accueil sur le chantier

12h15-13h00 Présentation du projet et visite du chantier

13h15-14h00 Visite de l'usine de préfabrication

 

EXTRAIT de la présentation de la journée proposée par Novabuild

Les acteurs

- Maître d’ouvrage : Conseil Général de Loire-Atlantique

- Groupement en conception-réalisation, constitué :
        o Quille Construction, mandataire, Constructeur général, Coordinateur et pilotage du projet
        o cabinet d’architecte Rocheteau-Saillard
        o Egis Bâtiment, bureau d’étude en charge du gros œuvre et des lots techniques,
        o DHOMINO / Gaujard étude modules ossature bois

        o Créacept, pour la réalisation des cuisines
        o Acoustb, bureau d’études spécialisé en acoustique
        o STX, en charge des contrôles qualité des modules dans l’atelier

- Groupement pour la construction industrielle des modules : Leco KJ, mandataire, Guillet Production, Douillard Charpente, Assistance étanchéité, Menuiserie de la Loire, Atlantique Bâtiment Cloison, Baudouin, F2H Immo

Le Projet

Sous son apparence ordinaire, le chantier du collège public de Clisson cache un processus de fabrication inédit. En effet, pour réaliser cet établissement dont les travaux ont débuté en juin, le Département de Loire-Atlantique fait appel à un système de construction semi-industrialisé très innovant : près de cent modules en bois et de très grandes dimensions prennent forme en se transformant en salles de classe, jour après jour, dans un atelier situé à moins de deux kilomètres du chantier par un groupement d’entreprises locales. Les structures sont assemblées deux par deux sur le lieu de construction pour former une salle, puis imbriquées les unes aux autres tout en garantissant une parfaite étanchéité de l’ensemble. Cette technique reprend un processus de fabrication industrielle très précis, exigeant et contrôlé.

Le système constructif breveté sous licence Dhomino en "extrusion tube" ou « fuselage d’avion » permet la fabrication de ces modules tridimensionnels en ossature bois, livrés entièrement finis usine, intérieur et extérieur avec la mise en œuvre de matériaux utilisés en construction traditionnelle (plaques à bandes, peinture, sols, ameublement…) et un niveau de finition supérieur en qualité. Ces modules conservent leurs éléments de grutage et de transport ce qui permet leur démontage et leur déplacement ultérieurement pour de nouveaux usages. Si ces modules paraissent globalement semblables, en réalité chacun présente ses spécificités (dimensions, positionnement, ouvertures, fonction, matériaux de finition, équipements…).

Cette technique de pointe utilisée parfois lors de la conception de logements est expérimentée pour la première fois pour un collège de Loire-Atlantique et offre de nombreux atouts : grande modularité, capacité d’agrandissement ou de réduction, transférabilité, isolation thermique et phonique, savoir-faire local.

L’organisation du collège en blocs fonctionnels lui permettra de bénéficier de possibilités simples d’extension ou de modularité. Le corps principal pourra ainsi s’agrandir ou se réduire très aisément dans sa partie Est. Conçu pour accueillir 20 divisions, soit environ 500 élèves, le collège pourra s’étendre à 24 divisions si l’évolution des effectifs sur ce secteur le justifie.

 

Pour rester informés, le compte twitter @DhominoSAS